L'ONU craint une mortalité très élevée due à la famine en Afrique de l'Est

L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a mis en garde mardi contre le risque d'un nombre très élevé de morts due à la famine parmi les populations de la Corne de l'Afrique, du Nigéria et du Yémen.



Un enfant de deux ans reçoit une infusion de feuilles d’arbres de neem à Rumbek, au Soudan du Sud.

Focus Sur