4 militaires arrêtés après l'attaque d'un convoi de prisonniers au Tchad

Au Tchad, le tribunal qui devait juger ce jeudi 13 avril au matin les quatre militaires interpellés après l'attaque du convoi de prisonniers ayant causé la mort de 10 personnes s'est déclaré incompétent. Le procureur, qui souhaitait une comparution directe des prévenus, a été désavoué par le tribunal



Prisonniers