Des hommes noirs vendus sur des marchés en Libye selon l'OIM

L'OIM dénonce l'existence de véritables « marchés d'esclaves ». Et pour Rachid Khechana, directeur du Centre Maghrébin d'Etudes sur la Libye, le phénomène est l'une des conséquences du chaos qui règne en Libye.



Des migrants vendus sur des marchés en Libye

Focus Sur