Insurrection au Burkina - Les familles de victimes réclament justisce

Au Burkina Faso, la loi ne permet pas aux familles de victimes d'être entendues par la Haute Cour de justice. Celles-ci demandent une accélération dans le traitement de tous les dossiers liés à l'insurrection populaire d'octobre 2014 et au putsch manqué de septembre 2015.



Photo: Fasozine

Plus d’un million de personnes dans la rue pour dissuader le président Blaise Compaoré de charcuter la constitution du Burkina Faso pour briguer un troisième mandat en 2015.

Focus Sur