De Misrata à Tripoli, sur la route des camps de détention

Les combats continuent en Libye, et le pays est fragmenté entre plusieurs pôles de pouvoir. La situation humanitaire s'est dégradée au cours de l'année 2014 du fait de la reprise de la guerre civile et de l'instabilité politique. Des millions de personnes sont directement affectés, y compris les réfugiés, migrants et demandeurs d'asile.



La quasi-totalité des 40 détenues avaient des plaintes médicales. Plus de la moitié se plaignait de la gale, suivie d'une douleur corporelle générale, souvent associée à un traumatisme mental.