Des groupes armés s'attaquent aux populations civiles en RCA

Des groupes armés qui se disputent le contrôle d'une province du centre de la République centrafricaine se sont attaqués aux populations civiles au cours des trois derniers mois, dans ce qui apparaît comme une spirale de meurtres de représailles, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui. Ces attaques ont fait au moins 45 morts et causé le déplacement d'au moins 11 000 personnes.



Les enfants d'un homme d'ethnie Peul tué en février 2017 par des miliciens du FPRC et des combattants anti-balaka près de Baïdou, un village situé entre Ippy et Bria, en République centrafricaine.