Les islamistes dénoncent une fraude lors des élections législatives à Alger

Les législatives algériennes du 4 mai ont été marquées par une abstention record, mais aussi par une fraude massive, selon l'opposition. Celle-ci dénonce « des bourrages d'urnes » et des manipulations de procès-verbaux dans les bureaux de vote.



Photo: RFI

Dépouillement des votes à l'issue des élections législatives à Alger, le jeudi 4 mai 2017.

Focus Sur