Projet de référendum constitutionnel - Les sénateurs mauritaniens en colère

Les sénateurs mauritaniens se disent très déçus après la convocation du collège électoral, lundi 29 mai par décret, en vue du référendum constitutionnel du 15 juillet. Ils espéraient encore que le président abandonnerait son projet qui prévoit la suppression du Sénat, de la Haute cour de justice et un changement de drapeau. En mars, le Sénat, pourtant majoritairement acquis au pouvoir, avait voté contre. 



Photo: RFI

Ces dernières semaines encore, les sénateurs mauritaniens espéraient que le président Mohamed Ould Abdel Aziz abandonnerait son projet de référendum constitutionnel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde