Incarcération des condamnés dans l'affaire du trafic de bébés nigérians

Dans l'affaire du trafic de bébés nigérians, au Niger, les condamnés du 13 mars 2017 ont été laissés en liberté jusqu'au mercredi 31 mai, où ils ont été convoqués à la gendarmerie pour se voir notifier leur décision d'incarcération.



Maillet de Justice

Focus Sur