Liberté conditionnelle refusée aux leaders anglophones au Cameroun

Le tribunal militaire de Yaoundé a rejeté ce mercredi 7 juin de la demande de mise en liberté provisoire de Me Felix Agbor-Balla Nkongho, l'enseignant d'université Neba Fontem Aforteka'a et l'animateur de radio Mancho Bibixy, arrêtées en fin 2016 dans le cadre de revendications sociopolitiques dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.



Maillet de Justice

Focus Sur