G5 Sahel - Faki Mahamat demande le soutien de la communauté internationale

La force militaire africaine chargée de combattre le terrorisme au Sahel n'est pas encore opérationnelle. Elle attend le feu vert du Conseil de sécurité de l'ONU. Cette force devrait compter à terme 10 000 hommes.



Photo: UA

Le Président de la Commission de l’Union africaine, S.E. Moussa Faki Mahamat, accompagné du Commissaire à la Paix et à la Sécurité, l’Ambassadeur Smail Chergui, et de Madame Cessouma Minata Samaté, Commissaire aux Affaires Politiques, vient de conclure une tournée de plus d’une semaine dans les pays du G5-Sahel : le Niger, le Tchad, la Mauritanie, le Mali et le Burkina Faso.

Focus Sur