L'ONU fait le point sur son enquête au Burundi

Après plus de deux ans d'une crise politique ponctuée de violences, née de la volonté du président Pierre Nkurunziza de briguer un 3e mandat, qu'il a obtenu depuis lors, le Burundi est en proie à une répression sanglante qui a déjà fait de 500 à plus de 2000 morts selon l'ONU ou les ONG, des centaines de cas de personnes portées disparues ou victimes de torture, et plus de 400000 réfugiés.



Personnel médical assistant des réfugiés.