Nouvelle audience pour les leaders anglophones au Cameroun

Un avocat, un enseignant et un animateur radio comparaissent devant le tribunal militaire de Yaoundé avec 25 autres personnes arrêtées dans l'ouest du pays. Dans ces régions qui se disent marginalisées par le pouvoir central,  les opérations « ville morte » ont succédé aux manifestations, mais la colère et la frustration sont toujours là. Les leaders, eux, sont accusés de terrorisme et risquent la peine de mort.

 



Maillet de juge

Focus Sur