Le rôle des banques dans le génocide rwandais

C'est une première en France : la banque BNP Paribas est visée par une plainte pour complicité de crime contre l'humanité au Rwanda. L'association Sherpa, le Collectif des parties civiles pour le Rwanda et l'ONG Ibuka accusent la banque d'avoir permis l'achat d'armes utilisées ensuite par les génocidaires.



Salle d'exposition du Genocide Memorial à Kigali

Focus Sur