Condamnation de la RSA pour refus d'arrêter Omar El-Bechir

La Cour pénale internationale a estimé ce jeudi 6 juillet que Pretoria a manqué à son devoir en refusant d'arrêter le président soudanais en 2015. L'affaire remonte à juin 2015, lorsqu'Omar el-Béchir, poursuivi pour génocide au Darfour, se trouvait en Afrique du Sud pour un sommet de l'UA. Le pays, bien que signataire du traité de Rome, avait refusé de l'arrêter avant que le dirigeant soudanais ne quitte précipitamment le pays.



Photo: flickr

El Bechir,président du Soudan, au 27éme sommet de l'Union Africaine 2016