La CMA et la Plateforme violent à nouveau le cessez-le-feu au Mali

Deux signataires de l'accord de paix ont à nouveau violé le cessez-le-feu. Des combats ont débuté jeudi 6 juillet près d'Aguelhoc dans le nord du Mali.

 



Des représentants des groupes signataires (Plateforme et CMA), rencontrent le chef du Département des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix (au centre) et le chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif (à gauche) en mai 2017

Focus Sur