L'ONG HRW alerte sur les cas d'exécutions extrajudiciaires au Rwanda

Dans l'ouest du Rwanda, Human Rights Watch a documenté au 37 cas d'exécutions extrajudiciaires en moins d'un an. « Tous les voleurs doivent être tués » c'est le titre de ce rapport rendu public jeudi 13 juillet par l'ONG de défense des droits de l'homme.



Rangée du haut, de gauche à droite : Juma Ntakingora (exécuté le 21 septembre 2016) ; Alexandre Bemeriki (exécuté en octobre 2016) ; Benjamin Niyonzima (exécuté le 16 décembre 2016) ; Basabose Hakuzimana (exécuté le 6 décembre 2016) ; Elias Habyarimana (exécuté le 25 mars 2017). Rangée du milieu, de gauche à droite : Samuel Minani (exécuté le 15 décembre 2016) ; Jean de Dieu Habiyaremye (arrêté fin novembre 2016 et exécuté deux jours plus tard) ; Ernest Tuyishime (exécuté le 5 août 2016) ; Thaddée Uwintwali (exécuté le 13 décembre 2016) ; Emmanuel Ntamuhanga (exécuté en mars 2017). Rangée du bas, de gauche à droite : Fulgence Rukundo (exécuté le 6 décembre 2016) ; Naftal Nteziriza (exécuté fin décembre 2016) ; Jeannine Mukeshimana (exécutée le 16 décembre 2016) ; Jean Kanyesoko (exécuté le 2 août 2016) ; Emmanuel Hanyurwabake (exécuté fin décembre 2016)