Nouvelle condamnation de journaliste au Niger

Décidément, il ne fait pas bon être journaliste au Niger, pays de Mahamadou Issoufou. C'est le moins que l'on puisse dire, après la condamnation du journaliste Baba Alpha à deux ans de prison ferme, assortie d'une amende de 300 000 F CFA. La justice nigérienne vient de le condamner à deux ans de prison pour faux et usage de faux pour la détention de faux papiers d'état civil.



Photo: Le Pays

Mahamadou Issoufou, président du Niger