Amnesty accuse les forces de sécurité de torture au Cameroun

Dans un rapport publié le 20 juillet, Amnesty international dénonce la mort en détention des « dizaines » de prisonniers au Cameroun dans des centres où les forces de sécurité détiennent au secret et torturent des suspects dans la lutte contre le groupe djihadiste nigérian Boko Haram



Photo: facebook

(Photo d'archives) - Des étudiants victimes de brutalité policière au Cameroun.