Un risque de retour à un Etat policier en Tunisie

Depuis la chute du régime du Président Zine el-Abidine Ben Ali en 2011, la démocratie naissante en Tunisie a fait de grands pas en avant, avec l'adoption d'une nouvelle constitution, des élections libres et démocratiques, une presse plus libre, et d'autres avancées notables couronnées sur le plan international par la remise du prix Nobel de la paix à une coalition de la société civile Tunisienne, en 2015.



  • Tunisie:   Un risque de retour à un Etat policier

    HRW, 24 Juillet 2017

    Depuis la chute du régime du Président Zine el-Abidine Ben Ali en 2011, la démocratie naissante en Tunisie a fait de grands pas en avant, avec l'adoption d'une… Plus »

Photo: RFI

Amnesty International dénonce certains abus de l'état d'urgence en Tunisie.