Le Conseil de sécurité appelle à protéger les humanitaires

Le risque de famine qui menace plus de 20 millions de personnes au Yémen, en Somalie, au Soudan du sud, et dans le nord-est du Nigéria préoccupe le conseil de sécurité.Le Conseil de sécurité entend mettre un terme « par tous les moyens » aux conflits, en s'attaquant aux causes profondes « d'une manière inclusive et durable ».



Photo d'archives

Focus Sur