Plusieurs morts dans des manifestations à l'appel de l'opposition au Togo

Des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont secoué Lomé, Anié, Sokodé et Kara, dans la matinée du samedi 19 août. Ils ont fait deux morts à Sokodé selon les autorités ; le leader du PNP, un parti d'opposition qui avait appelé à manifester, évoque lui au moins sept morts, et beaucoup de blessés. Des dizaines d'arrestations auraient eu lieu. Les manifestants marchaient pour le retour à la Constitution de 1992 et le vote de la diaspora.



Un canon à eau de la gendarmerie en intervention