Les Kényans de plus en plus divisés à l'approche de la nouvelle élection

Au début du mois, la Cour suprême du Kenya a invalidé la réélection d'Uhuru Kenyatta, le président sortant, à cause d'irrégularités dans le scrutin, et ordonné l'organisation de nouvelles élections le 17 octobre. Une victoire pour l'opposant Raila Odinga. Mais dans les fiefs d'Uhuru Kenyatta, comme à Gatundu, sa ville d'origine, le verdict est très dur à accepter.



Le Président Uhuru Kenyatta (gauche), et Raila Odinga à Kisii le 5 Septembre 2017.

Focus Sur