Journée de grève générale peu suivie au Nigéria

Le Congrès uni du travail avait appelé à la grève générale lundi 18 septembre au Nigeria. Un mouvement social dans un contexte tendu qui touche des secteurs clés de l'économie : le pétrole, le gaz, les télécommunications et l'électricité. Mais, au premier jour, on était loin de la paralysie.



Les autorités nigérianes craignent la paralysie d'une économie déjà convalescente.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde