Le Sud Soudan freine le déploiement de la force de réaction rapide de l'ONU

La force de réaction rapide (RPF), qui doit continuer de se déployer au Soudan du Sud, reste l'objet de vives tractations avec le gouvernement de Juba. Dans son adresse au Conseil de sécurité des Nations unies, mardi 26 septembre 2017, l'envoyé spécial de l'ONU dans le pays, David Shearer, a reconnu que le gouvernement sud-soudanais refusait toujours que la RPF protège l'aéroport de Juba ainsi que la base de Tomping, comme le prévoit son mandat.

 



Le Représentant spécial et chef de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (UNMISS), David Shearer (à droite), lors de sa première visite de terrain dans la ville de Malakal.