502 chantiers en souffrance et des milliards de perdus au Burkina Faso

Chantiers abandonnés, infrastructures sinistrées du fait de la mauvaise réalisation ou inadaptées aux besoins réels. Ce sont, entre autres, les insuffisances relevées par la Commission d'enquête parlementaire sur la réalisation d'infrastructures publiques et l'acquisition d'équipements par les maîtrises d'ouvrage déléguées (CEP-MOD) qui a rendu ses conclusions le 7 décembre 2017.

 



Photo: Pixabay

Une pelleteuse - archive