Casques bleus tués en RDC - La MONUSCO parle de 14 morts

La conférence de presse des Nations Unies était animée à partir de Kinshasa, par Florence Marchal, porte-parole par intérim de la MONUSCO et Yvon Edoumou, Représentant de l'équipe pays des Nations Unies ; et à partir de Goma, par le porte-parole militaire de la MONUSCO, le Lt-Colonel Serge Haag.

 



Photo: MONUSCO

MONUSCO