Egypte - Une militante des droits de l'homme condamnée à deux ans de prison

Le tribunal correctionnel d'Alexandrie a condamné la militante égyptienne des droits de l'homme Mahienour al-Masry à deux années de prison pour « participation a une manifestation non autorisée » contre la cession de deux iles de la mer Rouge à l'Arabie saoudite. Trois autres militants de gauche ont été condamnés à des peines allant de deux à trois ans de prison.

 



Maillet de justice