Répression meurtrière de la marche du Comité laïc de coordination en RDC

A Kinshasa, la police a une nouvelle fois violemment dispersé dimanche matin les manifestations qui avaient été interdites. Il y aurait au moins 6 morts selon la Monusco, deux selon la police, au moins 65 blessés, toujours selon l'ONU, et 247 arrestations selon l'Acaj, l'Association congolaise pour l'accès à la justice. Le porte-parole de la police a « déploré les deux morts » et assure que des enquêtes sont ouvertes.



Patrouille de la police devant la paroisse catholique Saint Michel à Kinshasa le 21/01/2018 lors de la marche organisée par les laïcs catholiques

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde