Multiplication des attaques terroristes au Mali

Le 27 janvier 2018, le camp militaire de Soumpi, du nom de cette localité située dans la région de Tombouctou, a été attaqué par des hommes armés non encore identifiés, faisant quatorze morts. Peu avant, soit le 25 janvier dernier, vingt-six civils maliens et burkinabè dont des femmes et des enfants, avaient péri dans une autre attaque. Leur véhicule, en provenance du Burkina Faso, qui se rendait au marché de Boni, en territoire malien, a sauté sur une mine.



Photo: Le Pays

Des soldats en patrouille