La Guinée Bissau frappée par des sanctions

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, et le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, ont demandé le 3 février aux autorités du pays de créer des conditions qui s'imposent pour favoriser la liberté d'expression et la tenue, sans restriction, des réunions politiques à travers le pays.

 



Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, (devant le pupitre, à droite) et le Président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, s’adressant à la presse

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde