Le pouvoir tchadien menace de dissoudre les organisations qui manifestent

Au Tchad, alors que les grèves contre l'austérité budgétaire se poursuivent, le ministre de la Sécurité publique, Ahamat Mahamat Bachir, a annoncé mardi après-midi, lors d'une conférence de presse, que les partis politiques ou associations de la société civile qui manifesteraient, en dépit de l'interdiction des autorités, seraient "immédiatement dissous".



Photo: Flickr

Idriss Deby, Président du Tchad

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde