Répression de manifs et limogeage de ministres au Tchad

Depuis l'annonce des mesures d'austérité imposées par le gouvernement, la tension est montée de plusieurs crans au Tchad. En effet, les manifestations de rue se succèdent chaque jour que Dieu fait, tant et si bien que le pays, en proie à une récession économique sans précédent, court le risque d'une apoplexie sociale. A preuve, en plus des syndicats qui ont appelé à une grève illimitée, l'opposition et la société civile sont aussi vent debout contre le pouvoir de N'Djamena.



  • Tchad:  Climat social tendu

    Cameroon Tribune, 9 Février 2018

    Le pays est secoué par une vague de manifestations suite aux mesures d'austérité prises par le gouvernement pour faire face à la crise… Plus »

Photo: Le Pays

Le président Idriss Deby Itno

Focus Sur