Peine de prison pour un des ravisseurs des lycéennes de Chibok au Nigeria

Au Nigeria, le procès de membres présumés de Boko Haram a rouvert, ce lundi 12 février, dans le centre du pays. Un procès devant le tribunal militaire de la base de Kainji. Les premières auditions de 1 669 suspects avaient démarré en octobre dernier. Cinquante d'entre-deux ont déjà été condamnés alors que plus de 700 prévenus doivent encore comparaitre.  Et les premières sanctions sont tombées, notamment pour un membre du groupe terroriste qui avait participé à l'enlèvement des jeunes filles de Chibock.



Un détenu (archive)