Démission fracassante d'un juge pour immixtion de l'éxécutif au Sénégal

Un an après avoir démissionné du Conseil supérieur de la magistrature (Csm), le juge Ibrahima Hamidou Dème, a publié une lettre, le lundi 26 mars, pour annoncer son départ de la magistrature. Une décision motivée, dit-il, par l'immixtion de l'exécutif dans le fonctionnement de la justice.

 



Palais de justice de Dakar, Sénégal.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde