Résurgence d'attaques sanglantes de Boko Haram au Cameroun et au Nigeria

Cinq soldats camerounais ont été tués, le 3 avril, au cours d'une attaque non revendiquée contre un poste militaire dans l'extrême-nord du pays, alors que le groupe djihadiste a multiplié les attaques pendant le week-end de Pâques, contre Maiduguri, grande ville du nord-est du Nigeria, a-t-on appris de sources locales.

 



Boko Haram