Les réfugiés du camp de Dadaab victimes de la menace shebab au Kenya

Créé dans les années 90, le camp de Dadaab, dans le nord du Kenya, à moins de 100 kilomètres de la frontière somalienne, est resté longtemps le plus camp de réfugiés du monde. Aujourd'hui, près de 226 000 Somaliens y vivent encore. La sécurité dans la région est très volatile, car les terroristes somaliens constituent une menace constante, même pour les réfugiés.

 



Réfugiés Somaliens dans le camp Dadaab au Kenya

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde