Les réfugiés du camp de Dadaab victimes de la menace shebab au Kenya

Créé dans les années 90, le camp de Dadaab, dans le nord du Kenya, à moins de 100 kilomètres de la frontière somalienne, est resté longtemps le plus camp de réfugiés du monde. Aujourd'hui, près de 226 000 Somaliens y vivent encore. La sécurité dans la région est très volatile, car les terroristes somaliens constituent une menace constante, même pour les réfugiés.

 



Réfugiés Somaliens dans le camp Dadaab au Kenya