La réforme du code électoral adoptée sur fond de contestation au Sénégal

La réforme du code électoral introduisant un système de parrainage pour l'élection présidentielle de février prochain a été adopté. Les candidats devront désormais recueillir les signatures d'1% des électeurs. Une mesure décriée par l'opposition qui a boycotté le vote à l'Assemblée nationale.



La loi du parrainage a été adoptée sur fonds de contestation au Sénégal

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde