Le président malgache hausse le ton suite à une journée de violences

La capitale malgache a connu samedi 21 avril une journée éprouvante. Durant plus de trois heures, de violents affrontements ont eu lieu entre forces de l'ordre et manifestants, emmenés par les députés de l'opposition. Ces derniers avaient annoncé vouloir rendre-compte à leur électorat de la manière dont ont été votées les lois électorales le 4 avril dernier. Des lois qui vont encadrer la prochaine élection présidentielle.



Hery Rajaonarimampianina, président de Madagascar.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde