Vingt ans d'emprisonnement ferme pour Jean Marie Michel Mokoko au Congo

L'ancien candidat à la présidentielle de 2016 a été condamné ce vendredi soir par la cour d'appel de Brazzaville à 20 ans de prison ferme. Même peine pour ses sept co-accusés. L'ancien chef d'état-major a été reconnu coupable d'atteinte à la sûreté intérieure et de détention illégale d'armes et munitions de guerre.

 



Photo: Adiac

Le général Jean Marie Michel Mokoko

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde