Des ONG accusent Yahya Jammeh du meurtre de plus de cinquante migrants

Une unité paramilitaire contrôlée par l'ancien président gambien, Yahya Jammeh, a exécuté sommairement plus de cinquante migrants originaires du Ghana, du Nigeria et d'autres pays d'Afrique de l'Ouest en juillet 2005, ont révélé aujourd'hui Human Rights Watch et TRIAL International.



Photo: Le Pays

Yahya Jammeh

Video

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde