Confrontations entre accusés et témoins au procès de Mbemba au Congo

Les choses semblent traîner au procès de l'ancien ministre d'Etat congolais Jean-Martin Mbemba, jugé depuis le 23 mai par contumace pour atteinte à la sécurité intérieure de l'Etat. Seulement deux des quatre coaccusés ont fait leur déposition et la confrontation avec les victimes et témoins des actes qui leur sont reprochés semble prendre plus de temps que prévu. Ce qui n'arrange pas la Cour qui juge l'affaire.



Photo: pxhere

Maillet de justice

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde