La cour pénale spéciale autorisée à enquêter en Centrafrique

Après plus de trois ans d'attente, la loi portant sur la Cour pénale spéciale a enfin été adoptée par les députés centrafricains. Ce vote permet à cette juridiction hybride de droit centrafricain de démarrer ses travaux et ses enquêtes sur les crimes de guerre et contre l'humanité depuis 2003 en Centrafrique.



Des participants à un atelier de sensibilisation au sujet de la Cour pénale spéciale tenu le 30 octobre 2017 à Bossangoa (préfecture d’Ouham) en République centrafricaine, photographiés devant une banderole concernant cet évènement.

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde