Le gouvernement mauritanien accentue la surveillance des mosquées

En Mauritanie, le gouvernement entend bien surveiller ce qui se dit dans les mosquées notamment en ce mois de ramadan où des dérapages ont été constatés dans certains lieux de culte. Ce fut le cas à Nouakchott, à la mosquée de Dar Naim où un imam a été destitué pour avoir tenu des propos violents et extrémistes dans ses prêches.

 



Une mosquée de Nouakchott

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde