Afrique: Can 2008 - le « come back » du Soudan, de l'Ouganda et de la Namibie

10 Septembre 2007

Ces trois pays auront été les grandes sensations de ces éliminatoires de la Can 2008 et devront constituer également ses grandes attractions avec leur qualification surprise.

C'est parce que après le tirage au sort des groupes il y a de cela un peu plus d'un an, personne n'aurait parié sur ses 3 sélections longtemps absentes des joutes continentales.

Le Soudan, 32 ans après sa dernière participation à la Can en 1976 en Éthiopie, retrouve avec brio le gotha des grandes nations africaines du football au Ghana. La sélection soudanaise qui avait pris part aux 8 premières éditions de la compétition, à l'exception des forfaits de 1962 et de 1965, semble vivre une renaissance qui rejaillit notamment sur les performances de ses clubs, notamment El Hilal et El Merriekh.

Le Soudan déjà organisateur et vainqueur du tournoi en 1970 est à la quête de son glorieux passé de grande nation africaine de football, plus de 30 ans après.

L'Ouganda semble logé à la même enseigne même si son plus grand fait d'arme dans la compétition reste la finale perdue en 1978 face au Ghana à domicile.

Les « Cranes » ougandais vivront leur sixième participation à la Can après leur dernière participation il y a exactement 3 décennies. Cette année là ils avaient perdu la finale  face aux « Blacks Stars » qui empochaient leur troisième titre. Après avoir participé à tous les tournois de la Can abrités par l'Éthiopie, l'Ouganda retrouvera encore le Ghana, le pays par lequel il avait quitté la Can.

Les rues de Windhoek, tout comme les hauteurs éthiopiennes d'Addis Abeba résonnent encore des exploits des « Brave Warriors » namibiens. Ils se sont hissés à la première place du groupe 10 au détriment de la RDC et de la Libye. Ils créent ainsi la plus grande sensation de ces éliminatoires en décrochant à l'issue d'une victoire historique leur deuxième ticket de qualification dans l'histoire de la Can.

Après leur seule et première participation en 1998 au Burkina Faso, les namibiens auront attendu 10 ans pour retrouver l'élite et espérer une participation beaucoup plus honorable que la première.

A La Une: Afrique

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.