Sénégal: Vers un accord entre Idriss Déby et Omar El Bechir

12 Mars 2008

Dakar — Le président soudanais Omar El Bechir et son homologue tchadien Idriss Déby Itno sont très attendus à Dakar, où est prévue la signature d'un énième accord de paix entre les deux protagonistes en marge du sommet de l'Organisation de la Conférence islamique (OCI).

Si le second, le président Idriss Déby Itno, est arrivé aux alentours de 12 h 30 mn ce mercredi à Dakar, des doutes persistent quant à la participation du leader soudanais.

Sa récente sortie à Dubaï, au sujet justement de cette médiation sénégalaise, laisse les observateurs de la situation perplexes.

S'exprimant au sujet de la signature d'un éventuel accord à Dakar, Omar El Bechir dira: « Nous avons signé cinq accords avec le Tchad (....) si le président Déby n'a pas pu honorer un accord conclu à l'intérieur de la Kaaba, le lieu le plus sacré de la ville sainte de l'islam, comment pourrait-on s'attendre à ce qu'il respecte un accord qu'il signerait à Dakar ? ».

Le président sénégalais Abdoulaye Wade, soutenu par le Gabonais Omar Bongo Ondimba, reste toutefois déterminé à la signature d'un accord pour trouver une « solution définitive » au conflit qui oppose les deux hommes.

Il avait annoncé, la semaine dernière au sortir d'une audience avec le président français Nicolas Sarkozy, la signature d'un accord à Dakar.

La cérémonie de signature, prévue dans la matinée de mercredi, a finalement été reportée dans la soirée en attendant l'arrivée d'El Bechir. Viendra, viendra pas ?

Toujours est-il que la communauté internationale a apporté son soutien à l'effort de médiation du président Wade.

Le Secretaire général des Nations unies Ban Ki-moon, l'envoyé spécial des Etats Unis, et tant d'autres observateurs avertis de la crise tchado-soudanaise sont déjà à Dakar.

Le Tchad et le Soudan s'accusent mutuellement de mener une guerre par rébellion interposée.

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.