Soudan: Un avion prend feu à l'atterissage

11 Juin 2008

 Un avion de la compagnie Sudan Airways a pris feu sur la piste de l'aéroport de Khartoum juste après son atterissage. Un premier bilan parle de 28 morts, de 22  blessés, de 66 passagers introuvables et de près de 103 rescapés sur les 203 passagers et les 11 membres d'équipage qui se trouvaient à bord.

Un avion de la compagnie Sudan Airways qui venait de la Jordanie a pris feu juste après son atterrissage à Khartoum, tard dans la soirée de mardi.

Selon un premier bilan annoncé par les services de secours de l'aéroport de Khartoum,  près de 100 passagers parmi lesquels certains membres de l'équipage auraient perdu la vie tandis que plus de la moitié des 203 passagers ont été sauvés.  On dénombre parmi les rescapés une vingtaine de blessés. Près d'une soixantaine de passagers n'ayant pas été retrouvés malgré des informations qui confirment la présence de certains d'entre eux dans leur foyer quelques heures après l'accident.

Les causes véritables de cet accident n'ont pas encore été déterminées même si certaines sources parlent de conditions météo défaillantes et de vétusté des certaines pièces de rechanges qui pourrait engendrer des problèmes techniques.

L'avion , un Airbus A310, venait de la capitale jordanienne Amman via Damas et s'était déjà posé à Port Sudan une heure auparavant avant d'obtenir l'autorisation de descendre à Khartoum. Un des moteurs de cet avion de ligne aurait pris feu dès son atterrissage raté  sur la piste de l'aéroport international de Khartoum sans pour autant qu'en en saches les raisons. Une enquête devrait être ouverte pour déterminer les véritables causes de cet incendie qui a réveillé toute la ville de Khartoum.

Seuls 28 corps quasiment calcinés de passagers se trouvent à la morgue de Khartoum de l'avis d'un responsable de l'administration soudanaise qui s'est confié à l'AFP.

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.