Cote d'Ivoire/Zambie: CHAN 2009 - Côte d' Ivoire - Zambie : 0 - 3

23 Février 2009

Dakar — La Côte d'Ivoire déjà sous pression. Les Eléphants de Côte d'Ivoire, organisateurs de la première édition du Championnat d'Afrique des Nations (Chan) ont raté leur début dans le tournoi en concédant d'entrée une lourde défaite face à la Zambie (0-3).

La scène paraît surréaliste dans l'esprit des jeunes joueurs ivoiriens. Ils sont en train de quitter la pelouse du stade Felix Houphouët Boigny, leur jardin, la tête baissée sous les huées des quarante milles spectateurs pourtant totalement acquis à leur cause avant le début de la rencontre. C'est parce qu'ils viennent de s'incliner lourdement devant une équipe zambienne, très joueuse et sans complexe.

Le « Mighty Zambia » de retour

Après un premier quart d'heure d'observation, la Zambie prenait le jeu à son compte et imposait son rythme à l'équipe de Côte d'Ivoire visiblement tétanisée par l'enjeu de la partie. Et c'est logiquement que les protégés de Hervé Renard trouvaient le chemin des filets lorsque Given Siguluma , l'attaquant de Zanaco, ajustait un centre tir de son coéquipier et capitaine Hachipuka Kebby. (1-0, 36ème mn).

Malgré l'avantage d'un but les zambiens ne desserraient pas l'étau au tour de la sélection ivoirienne très mal inspirée avec une attaque assez brouillonne. Par son jeu fait d'alternance entre le jeu court et le jeu long, l'équipe zambienne rappelait celle des années 90, affectueusement surnommée « Migty Zambia » pour son football total et son jeu alléchant. Quatre minutes plus tard elle se verra refuser un deuxième valable pour hors jeu mais sans se décourager. Elle appuya sur l'accélérateur et parvint à conserver son avantage jusqu'à la pause.

La pression était trop forte pour les « éléphants »

  Au retour des vestiaires, la Côte d'Ivoire revint sur la pelouse avec plus d'ambition en effectuant un remplacement au niveau de son attaque dès l'entame. Mais elle sera refroidie dans son ardeur par un deuxième but zambien, l'œuvre   encore de Given Siguluma .

D'une facilité déconcertante, il reprenait d'un sang froid légendaire une passe en retrait de Lwipa Ignatius, dans la surface de réparation. (2-0, 49ème mn). Le « Felicia » était dans tous ses états. Le public exprimait du coup son courroux par des jets de projectiles sur la piste d'athlétisme et scandait Zambie ! Zambie ! Zambie !. On se croirait dans un stade de Lusaka, Kitwe ou Chilabombwe.

Dès lors la pression devenait très forte pour les jeunes joueurs ivoiriens pas habitués de jouer dans un stade plein à craquer et sous des huées. Les joueurs de Kouadio Georges montraient des signes de nervosité, leurs nerfs lâchaient et ils terminèrent la rencontre à 10 suite à l'expulsion de   Saoure Florent.

Les éléphants plièrent une troisième fois lorsque Nene Bi Tra Sylvestre dans une tentative de sauvetage marqua contre son camp à trois minutes de la fin du temps réglementaire. (3-0, 87ème mn). Le pays organisateur venait de rater son entrée dans la compétition en perdant sur un score aussi lourd et se mettait déjà sous pression pour la suite de la compétition.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.