Egypte: Coupe des confédérations : Egypte : Les raisons d'une débâcle

24 Juin 2009

Pretoria — Après avoir créé la plus grosse sensation du tournoi en étrillant les champions du monde italien, les égyptiens se sont inclinés face aux Etats-Unis et sont rentrés à la maison plus tôt.

La déception reste toujours amère auprès des fans sud africains qui s'étaient découvert de sympathie et d'admiration pour les « pharaons » après leur résistance épique face au Brésil et leur belle victoire sur l'Italie. C'est un goût d'inachevé aux yeux des nombreux médias venus couvrir cette coupe des confédérations, de savoir que l'Egypte ne sera pas au second tour.

Pourtant l'équipe entraînée par Hassan Shehata tenait son destin en mains lorsqu'elle foulait le sol de l'Ellis Park pour affronter les Etats-Unis d'Amérique pour le compte de la troisième journée du groupe B.

Un seul point du nul aurait suffi pour s'ouvrir les portes des demi-finales et parfaire la performance historique d'une double qualification africaine au second tour de ce tournoi car la veille les « bafana-bafana » avaient déjà acquis leur ticket qualificatif.

Hélas, les « pharaons » ont décidé de passer à côté de l'exploit et plier bagage pour rentrer à la maison.

La faute à une nuit agitée

24 heures après leur large et surprise défaite face aux Etats-Unis , les langues ont commencé à se délier et les raisons de la débâcle connues. La presse sud africaine et celle étrangère s'était déjà fait écho d'un cas de vol dont avait été victime la sélection égyptienne mais en réalité ce qu'elle avait oublié d'ajouter c'est que le forfait était commis par des filles de joie hôtes de certains joueurs égyptiens.

Une histoire rocambolesque et inédite chez les « pharaons » plutôt connu à la page des satisfécits et autres accessits que des faits divers.

Le diable avait –il fini par pénétrer le camp égyptien ?

Sur la pelouse et face à des américains motivés, ils ont rendu une pâle copie, battu sur tous les duels et manquant de ressorts pour défendre leur ego de champion d'Afrique et tombeur des champions du monde.

Ils rataient donc le coche au même moment où l'Italie se faisait battre par le Brésil.

Au-delà de cette nuit agitée qui leur a valu une telle

Et maintenant ?

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X