Sahara Occidental: Aminatou Haidar autorisée à retourner dans son pays

18 Décembre 2009

Les négociations intenses pour sauver la vie de la militante des droits de l'homme, la sahraouie, Aminatou Haidar gréviste de faim, et de lui  permettre de retourner  chez elle au Sahara occidental  ont  porté leurs fruits. Elle a été amenée par civière dans un avion quittant les Îles Canaries  jeudi soir pour son pays.

D'intenses négociations internationales qui ont abouti à un accord ont permis à l'activiste sahraouie de rentrer à la maison  sans conditions. Aminatou Haidar ne présenterait pas d'excuses sur son abandon ou renoncement à la citoyenneté exigée par les autorités marocaines et ces dernières aussi n'ont pas  besoin d'admettre comme erreur le refus de son retour  au Sahara occidental à son retour de New York ou elle a recu le prix civil du courage. Dans l'accord, qui n'est pas encore rendu public, figure bel et bien une  possibilité d'un pardon royal, qui permettrait au Maroc d'accepter son retour  sur le  territoire mais sans insister sur des excuses.

Madame Haidar, 42 ans, qu'on appelle aussi le Gandhi sahraouie, a lancé sa grève de la faim le 16 novembre dernier à l'aéroport de Lanzarote dans les Canaries, après que le Maroc a refusé son retour vers le Sahara Occidental. Elle  a indiqué qu'elle ne recommencerait à s'alimenter qu'une fois dans la capitale saharienne.

Haidar a été amené à  l'hôpital dans une ambulance tôt, jeudi et les médecins ont indiqué qu'elle pourrait subir des dommages irréversibles au niveau de certains organes.

Plusieurs groupes de pressions ont dénoncé dans une forte   couverture médiatique, les dérives marocaines et  exigé son retour au pays.

Parmi ces groupes,  il y a les artistes et les vedettes de film espagnols, y compris un directeur récompensé aux Oscars, qui ont fait une vidéo favorisant sa cause qui est devenue populaire sur YouTube. Les intellectuels britanniques ont fait eux, appel au premier ministre Gordon Brown pour aider. Amnesty International a joint l'appel pressant pour maintenir Haidar vivante. Le centre de Robert F Kennedy pour la Justice et les droits de l'homme a envoyé le personnel pour être avec elle dans les Canaries. Un nombre de plus en plus important de législateurs en Europe et aux  Etats-Unis avaient publié des rapports de soutien à Haidar. La Defense Forum Foundation, un groupe préconisant une forte politique en matière de défense, a organisé une protestation à l'ambassade marocaine à Washington DC jeudi.

De son côté le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, qui a beaucoup contribué à cet accord qui certainement  sauvera la vie de Haidar, a demandé à son délégué, l'ambassadeur Christopher Ross, d'intensifier les efforts afin de résoudre à long terme le conflit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sahara Occidental

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.